7/24/2016

A SALTY SURF DAY // MACRAME WORKSHOP FOR BILLABONG WOMEN EUROPE

Hello 



Voici un report de l'atelier macramé que j'ai donné lors du SALTYSURFDAY organisé par Billabong Women Europe  . Une journée tournée autour d' activités sportives et créatives pour les filles qui étaient invitées , afin de leur faire découvrir les joies de l'océan avec un cours de surf le matin, et des ateliers l'après midi dans un cadre plus intimiste et nature .  L'occasion également  de leur présenter la future collection hiver 2017.  C'est donc au coeur de la foret Landaise , à deux pas du Lac d' Hossegor, que nous nous sommes rendues : le site Lo Rey du Lac propose des hébergements insolites et nous a ouvert les portes de son paradis perdu . 

Après avoir pris possession du lieu , l'équipe Billabong nous a offert un superbe décor gypsy et bohème que l'on adore . Un travail de folie qui nous a permis à toutes de nous sentir hors du temps, et livrées à nous même l'instant d'une journée. 

De jolies rencontres faites, dans un décor super inspirant , et beaucoup de rigolades.  Tout s'est passé dans la joie et la bonne humeur . Un pique nique et un délicieux gouté healthy nous ont été offert par The Nourishing Box

De mon coté , je me suis installée à coté de ma copine fleuriste Céline " Lady Brindille " du team Ruban Collectif, qui a proposé un DIY couronne de fleur pour réaliser un tour de chapeau .
Quant à moi , c'est une suspension en macramé que j'ai appris à nos chères invitées . Encore une fois, j'ai pris beaucoup de plaisir à transmettre ma passion, les filles étaient toutes attentives et enthousiastes . Elles ont toutes réussi leur création , et ont pu repartir avec en souvenir pour leur " home sweet home "

Je vous laisse découvrir les magnifiques photos faites par Ann , du team Ruban Collectif , de mon atelier .

Vous retrouverez un report complet de cette journée sur le blog Billabong Women Europe













Merci à toutes chez Billabong Women Europe pour la confiance accordée, les bons souvenirs partagés entres amies,  et les rencontres avec les Bloggeuses et journalistes invités .

MORNING ROUTINE FOR URBAN OUTFITTERS

Good morning people ! 

Un tour à la maison ,  pour la bonne cause ... L'équipe d'Urban Outfitters est venue me réveiller pour me poser quelques questions sur mes habitudes du matin...:)

Un super moment passé, des échanges inspirants, la bonne odeur du café et des fous rire . Une ambiance parfaite pour ce rendez vous matinal et de beaux souvenirs .


UO : Pour démarrer tu es plutôt thé, café ou jus pressé ? 

Julie : Café noir ! Jamais sans, c’est mon premier geste du matin.



UO : Plutôt slow morning ou speed morning ?  

Julie : Speed morning en semaine, j’arrive à être assez efficace dans les premières heures de la journée, surement grâce à mon café noir ! Par contre le week-end, je relâche le rythme pour prendre le temps de ne rien faire justement. 


UO : Quel est ton petit rituel pour te sentir bien le matin ? 

J : C’est assez simple, mais quand j’ai le temps je me prépare un bon petit déjeuner du genre smoothie bowl, je découpe quelques fruits, je concasse des amandes, je m’ajoute des céréales, je fais le plein de vitamines pour la journée, ça m’aide à prendre un bon départ.


UO : Tu as un teint impeccable. Make-up ou no make-up ? 

J : Oh merci ! No make up la plupart du temps… je suis plutôt du genre « less is more », j’apprécie le naturel. Quand je sors, je me mets juste un peu de terracota et du rouge à lèvres, c’est largement suffisant.  

UO : Une astuce quand tu veux donner un petit coup d’éclat à ta peau ? 

J : Du soleil ! Modérément, mais rien de mieux pour avoir un joli teint halé naturellement.


UO : Pour finir, une question de saison… Qu’ajoutes-tu à ta routine bien-être quand vient l’été ? 

J : Du monoï, rien de mieux pour nourrir sa peau, et même ses cheveux. Et puis j’adore l’odeur de cette huile, la coco, une 
véritable invitation au voyage…

 Lien de l'article sur le blog UO ici

7/12/2016

A DAY IN MARRAKECH // LE RIAD DE VINCI

Lors de mon séjour à Marrakech, j'avais repéré un endroit dans lequel j'avais absolument envie d'aller : le Riad De Vinci . Situé au nord ouest de la médina, il se trouve non loin du jardin Majorelle, et bénéficie d'un superbe cadre : calme et luxuriant ... Tout pour me plaire . 



Après avoir été déposée par mon taxi, j'ai marché quelques minutes dans les ruelles ombragées de ce quartier populaire ,  avant de me retrouver dans un véritable coin de paradis . 

Le charme des ruelles au petit matin, très calme pendant le Ramadan :





le quartier s'agite le soir , avant le Ftour , dans une ambiance chaleureuse 



Enfin me voici à l'intérieur du Riad 





L'entrée de ma chambre :)

Et quand on monte les étages on profite d'une vue splendide de Marrakech sur les terrasses du Riad 


Une des 4 piscines  





On aperçoit les montagnes au loin 

Difficile de partir de cet endroit .

Pour plus de renseignements sur l'endroit, c'est ici . Très bon accueil du personnel 

7/04/2016

A DAY IN MARRAKECH // LE JARDIN MAJORELLE

Lors de ma dernière visite au Maroc , j'ai eu très envie d'aller découvrir le célèbre jardin Majorelle, perdu dans la capitale, au nord de la Medina . Il m'a fallu 15 minutes éprouvantes à pied pour y arriver sous une chaleur écrasante . Arrivée à l'extérieur, on ne voit pas grand chose , mais une fois passé le porche , la beauté de cet endroit apparait comme une évidence.



Crée par le peintre Jacques Majorelle qui vécut à Marrakech dans les années 40 , ce magnifique jardin botanique fut dans un premier temps laissé à l'abandon après sa mort avant d'être racheté  et restauré par Yves Saint Laurent et Pierre Bergé en 1980.

Jacques Majorelle était un passionné de botanique , il rapporta de ses voyages autour du monde une quantité de  plantes exotiques et espèces rares qui composent aujourd'hui ce jardin luxuriant et lui confèrent son charme et sa beauté .

On y retrouve ainsi une collection botanique exhaustive : bambouseraie, roseraie , cactus, bananiers, palmiers, bougainvillées ... Autour de fontaines, bassins , patios .

On y découvre également sa villa , qui fut aussi son atelier, construite à l'époque dans un style art déco inspiré par le Corbusier , qu'il peint d'un bleu outremer légèrement violacé dont il donnera le nom Majorelle par la suite . Elle deviendra la couleur locale omniprésente qui contraste si bien avec la végétation et le rouge ocre de la pierre du Maroc.

A la mort d'Yves Saint Laurent en 2008 , son compagnon Pierre Berger en fait don à la Fondation qui porte son nom afin que le lieu soit ouvert au public et entretenu par le Royaume .

On y trouve un musée Berbère et un restaurant .